Football Leaks : Ramos suspecté de dopage

Ramos
AFP – Photo Oscar J Barroso

Depuis le début du mois de novembre, les Football Leaks distillent leurs révélations. Ce vendredi, c’est au tour de Sergio Ramos d’être cité. Le défenseur du Real est soupçonné d’avoir dérogé aux règlements de l’UEFA à deux reprises.

Les faits remontent à juin 2017, après que le Real de Zidane ait remporté sa deuxième Ligue des Champions à Cardiff, face à la Juventus. Selon les documents récupérés par Mediapart, qui analyse les fichiers de Football Leaks, le capitaine merengue a effectué un contrôle antidopage après la finale, dont l’échantillon contenait des traces de dexaméthasone, préparation à base de cortisone dotée d’un effet anti-inflammatoire, doublée d’un antidouleur. Si cet échantillon a attiré l’attention des enquêteurs de l’UEFA, c’est parce que l’agence mondiale d’antidopage (AMA) a inscrit ce produit sur sa liste des substances illicites en compétition.

Mikel Aremberri, médecin du Real Madrid, a affirmé dans un courrier adressé à l’UEFA avoir « confondu dexaméthasone et bétaméthasone » au moment de remplir le formulaire le soir du contrôle, à cause de « l’excitation » et de « l’euphorie » dans le vestiaire. Une explication tout à fait crédible aux yeux de l’UEFA, qui a choisi de classer l’affaire.

Par ailleurs, l’Espagnol est aussi cité dans un autre fait datant d’avril 2018, après un match à Malaga (victoire 2-1 du Real). D’après Football Leaks, Ramos serait allé prendre sa douche avant un contrôle antidopage malgré la mise en garde du contrôleur présent ce jour là. Cela est en effet strictement interdit par le règlement de l’UEFA, car pouvant permettre aux joueurs de fausser le contrôle.

Articles liés