“Après la Décima, j’ai dit à ma mère que je pouvais mourir en paix”

 

Photo by Icon sports

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux du Real Madrid, Sergio Ramos raconte son coup de tête légendaire face à l'Atletico de Madrid, une soirée de mai 2014.

Difficile, que dis-je, impossible pour les supporters de la maison blanche d'oublier l'un des buts qui a changé le cours de l'histoire du club. C'était le 24 mai 2014 à Lisbonne, alors que la Ligue des Champions était en train d'échapper au Real Madrid au profit du voisin et ennemi.

Ce dimanche pour les réseaux sociaux du club, Sergio Ramos revient sur cet évènement qui a changé sa vie et sa carrière également : "Ce but a changé l'histoire de notre club parce que cela faisait longtemps que nous n'avions pas gagné la Champions et en plus, nous l'avons gagné alors que tout semblait perdu", a reconnu le désormais capitaine du club.

"Après ce moment, j'ai dit à ma mère que je pouvais mourir en paix, quoi qu'il arrive. Et oui, je pense que c'est mon meilleur but, le but de ma carrière, pour tout ce qu'il représente. Pas uniquement pour moi personnellement, mais aussi pour tout le monde du football et pour notre club", poursuit-il.

"Je suis une personne très optimiste. Jusqu'à la dernière seconde, tant qu'il existe une possibilité, je crois que c'est possible. J'ai rêvé de ce ballon parfait, qu'il puisse arriver au bon endroit et que je puisse le mettre au fond. C'est dit et fait, avec un très bon ballon de mon frère Modric. Je n'ai pas marqué avec ma tête, j'ai marqué avec l'âme", raconte SR4.

Enfin, Sergio Ramos a confié ce qu'Iker Casillas lui a dit après son but : "Frère, tu es le putain de maître, je t'aime". J'ai une relation particulière avec Iker, c'est une relation de longue date. Nous sommes de très très bons amis", a-t-il conclu.

Articles liés