Le plan parfait de Varane pour rester loin des blessures

Varane Casemiro Benzem
Photo Marca / Icon Sport

Trop souvent touché par les blessures lors de ses premières années sous le maillot madrilène, Raphaël Varane ne s’est plus blessé depuis le 28 octobre dernier 2018.

Parfois qualifié de joueur fragile en raison de ses blessures trop récurrentes, le vice-capitaine de l’Équipe de France est devenu l’un des joueurs de l’effectif les plus robustes, comme le souligne Marca aujourd’hui. En effet, 16 joueurs de l’effectif se sont déjà blessés cette saison en à peine quatre mois de compétition, une liste « noire » dont Raphaël Varane ne fait pas partie. Le quotidien madrilène a même été plus loin et relève que le Français ne s’est plus blessé depuis le 28 octobre 2018 ! En 2019, seuls deux joueurs du Real Madrid n’ont pas été blessés : Casemiro et Varane.

Et pourtant, les inquiétudes étaient plutôt fondées concernant le désormais quatrième capitaine du Real Madrid. Au début d’une longue série, une rupture du ménisque externe en octobre 2013. Une blessure qui a gêné le Français pendant plus d’un an avec des inflammations régulières et une impossibilité d’enchaîner deux matchs consécutifs. Entre 2015 et 2017, Varane a été touché par huit blessures d’ordre musculaire même si celles-ci ne l’ont pas empêché de former, avec Sergio Ramos, le meilleur duo défensif d’Europe.

Mais depuis 2018, le « plan » de Varane est bien rodé et son temps passé à l’infirmerie se compte facilement : une seule blessure et deux semaines d’absence en octobre – novembre 2018 à cause d’une déchirure musculaire. Derrière cette bonne santé et un maintien à haut niveau, des repos bien calculés comme ce fut le cas cette saison contre Majorque juste après une trêve internationale et face à Alavés le week-end dernier.

Cette saison, Raphaël Varane est le troisième joueur le plus utilisé par Zinédine Zidane derrière l’inamovible Casemiro et Sergio Ramos, son binôme en défense. Et si le duo a été très critiqué la saison passée, et qu’il est responsable de trois des quatre derniers buts encaissés par le Real Madrid (Varane vs PSG / Ramos vs Real Sociedad et Alavés), ses récentes bonnes performances sont aussi à l’origine d’une solidité défensive retrouvée à Madrid.

Articles liés