Les 5 clés du Real pour accéder à la finale

zidaneÀ deux jours du choc retour entre le Real et Manchester City, le média AS énumère les 5 raisons de croire à réussite madrilène.

1 – Keylor Navas, infranchissable en Champion’s

Avec Navas, le Real Madrid possède un véritable mur dans ses cages. Le Costaricien est presque impeccable en C1 cette saison : il n’a pas encaissé le moindre but à Bernabéu, et n’en a concédé que deux à l’extérieur (lors du quart de finale aller à Wolfsburg).

2 – Marcelo et Carvajal, une garantie sur les côtés

Avec ces deux là, Madrid détient deux défenseurs fiables derrière, mais aussi très dangereux devant. Marcelo est le troisième joueur de l’équipe qui récupère le plus de ballons en C1 (49, comme Modric) derrière Casemiro et Kroos. Carvajal a les faveurs du public au Bernabéu et effectue une saison étincelante. De plus, les deux joueurs arriveront reposés mercredi, n’ayant pas joué une seule minute à l’Anoeta contre la Sociedad ce week-end.

3 – Le retour de l’insatiable Cristiano Ronaldo

Le Portugais va certainement un peu forcer pour être là face aux Citizens. Après avoir manqué la manche aller, la voracité du Portugais prendra tout son sens : comme contre Wolsfburg, CR7 va tout faire pour aider son équipe à se qualifier, et tenter au passage de battre son propre record de buts dans la compétition. Le Portugais totalise à ce jour 16 réalisations, soit une de moins que les 17 qui ont aidé le Real Madrid à conquérir la Décima il y a deux ans.

4 – Un Santiago Bernabéu en feu

À guichets fermés, le Bernabéu va mettre le feu mercredi soir pour pousser son équipe à l’emporter. Le public de l’antre madrilène ne loupe jamais ce genre de grands rendez-vous, et sera un atout fondamental pour permettre aux Merengues d’accéder à la victoire.

5 – Les précédents historiques

Quand on se penche un peu sur le passé, on constate que lorsque le Real a débuté une double confrontation européenne par un 0-0 à l’extérieur, il s’est qualifié 7 fois sur les 8 occasions qui se sont présentées. La seule fois où cette configuration s’est conclue par une élimination madrilène, c’était contre le Spartak Moscou, en quarts de finale en 1991.

Articles liés