Varane : « Il n’y a pas d’années de transition au Real »

rapha-varane
Photo Icon Sport

Raphaël Varane était en conférence de presse à Paris ce mardi, en prévision du match de Ligue des Champions entre le Real et le PSG qui se jouera demain soir.

La motivation en Coupe d’Europe : « La Ligue des Champions est quelque chose de très spécial pour le Real Madrid. Personnellement elle me motive beaucoup, c’est ce qu’il ya de plus compliqué à gagner en club. Nous voulons tout gagner, mais la Champions est très spéciale. »

Fragilité défensive : « Nous recherchons notre équilibre, nous nous améliorons, même s’il est vrai que face à Levante nous avons un peu baissé de niveau en seconde période. Ce qu’il faut, c’est bien jouer 90 minutes. Nous n’avons pas beaucoup joué avec cette défense, mais pour faire une bonne saison, il faut compter sur tout le monde et faire confiance à tout le monde. »

Les changements de cette saison : « À Madrid, il n’y a pas d’années de transition. Il y a eu des changements mais les objectifs restent les mêmes, toujours en respectant l’adversaire. »

Les blessés du PSG : « Il y aura toujours des joueurs de qualité mais il est clair qu’ils ont des blessés de haut niveau. Mais on s’attend toujours à un match très compliqué. L’idée est de faire un match complet et contrer leurs plans. »

L’absence de Ramos : « C’est un très grand joueur, tout le monde le respecte. Mais nous devons savoir jouer sans certains joueurs et nous devons toujours nous adapter. Personne ne va tout jouer et nous devons répondre présent. »

Le secret pour gagner la Champions : « Je n’ai pas de recette magique, mais je dirais ne jamais baisser les bras, et les petits détails. Nous avons fait des choses qui paraissaient impossibles, et je ne crois pas que ce soit une question de chance. C’est un cumul de beaucoup de choses. »

Débuter la Ligue des champions dans votre pays : « Ça me fait très plaisir, jouer en France est toujours spécial. Je veux que l’équipe continue à s’améliorer et nous voulons bien commencer. Nous savons à quel point il est difficile de gagner cette compétition. »

Benzema en leader demain : « Bien sûr, avec les absences de Ramos et Marcelo, c’est le plus ancien. Il impose le respect et est également dans un grand moment de forme, il est en pleine maturité, il est très complet et nous avons besoin de ça dans ces matchs. »

Si vous avez encore de la motivation : « Oui, bien sûr, le Real Madrid est très exigeant et cela demande beaucoup d’efforts. Vous devez apprendre à être compétitif et à gagner, c’est une façon d’être. »

L’arrivée de Mendy : « C’est un joueur de grande qualité, il s’adapte bien. Le fait qu’il y ait beaucoup de gens dans le vestiaire qui parlent français va l’aider. »

Articles liés