Zidane : « Benzema le premier sait qu’il peut donner plus »

zidane
ZIDANE – AFP PHOTO / JACK GUEZ

Zinedine Zidane s’est présenté en conférence de presse à Chypre en prévision du match de Ligue des Champions face à l’APOEL Nicosie.

Etat d’esprit de l’équipe : « Il est bon. Nous voulons montrer la même détermination que lors du dernier match (face à l’Atletico). Nous sommes à un pas de la qualification et demain nous voulons prendre les trois points. »

Benzema : « Il y a un peu de tout… Mais il est le premier à vouloir donner plus et qui sait qu’il peut donner plus. Pour ce qui est de la confiance face aux cages… il faut en mettre un, deux, et la série change. Nous espérons que demain sera un jour pour la changer. »

Pas de recrues en hiver ? « Ce n’est pas le moment de parler des transferts. Lorsque la date arrivera, nous en parlerons. Ce qui nous importe tous c’est le match de demain. Ce ne sera pas un match facile, c’est un adversaire qui se comporte bien dans cette Ligue des Champions, il faut juste penser à ce qu’il y a en jeu. »

Asensio et les critiques  : « Nous connaissons la difficulté de notre travail, nous sommes le Real Madrid et on va toujours nous en demander plus. Nous savons que cela nécessite énormément d’efforts. Chaque joueur veut jouer plus. Chacun a son rôle et tout le monde est important. Je décide du temps de jeu, c’ets mon travail. Ce que je demande à mes joueurs, c’est qu’ils soient concentrés, prêts, pour quand ils devront jouer. »

Qu’est-ce qui le rend si optimiste ? « J’ai énormément de chance, je suis en bonne santé et je fais ce que j’aime. Je profite. Il y a d’autres métiers qui ne sont pas faciles. Mais je reste optimiste quoi qu’il arrive. Je suis confiant avec les ressources dont nous disposons, certains peuvent être inquiets, mais moi je ne le suis pas. »

APOEL : « Je pense que c’est une très bonne équipe. Nous ne suivons pas leur championnat et je ne peux pas en dire plus, mais en Champions ils ont mérité d’être là. Au Bernabéu ils ont très bien joué. Demain nous allons avoir un match difficile et nous devons être prêts. »

Le ‘plan B’ ne commence pas à se lasser de ne pas jouer ? « Il faut leur demander. Le plus important pour moi c’est de parler avec eux. De temps en temps. Ils sont jeunes… La trajectoire d’Asensio par exemple. L’an passé il jouait moins et cette année, plus. Ceballos, lui, a un avenir extraordinaire. Comme tous les autres. C’est la voie à suivre, ils jouent moins que ceux qui ont déjà confirmé. Ils ont tous un avenir dans cette équipe. »

Articles liés