Zidane : « Il n’y a pas de favori pour la finale »

ZidaneZinedine Zidane est apparu en conférence de presse après la qualification du Real Madrid pour la finale de Ligue des Champions.

Finalistes : « Aujourd’hui est un jour pour profiter du moment tous ensemble, mais nous avons encore rien obtenu. Le 28 mai je m’attends à un match difficile, compliqué et important. Maintenant, nous ne pouvons pas penser que le travail est terminé après cette victoire. Nous devons penser au prochain match contre Valence dimanche. »

Favori pour la finale : « Il n’y a pas de favori. C’est une finale, les deux méritent d’y être. Comme toujours au début du match, c’est du 50-50. »

Real Madrid : « C’est un honneur d’être à la tête de cette grande équipe. Je suis très reconnaissant envers le club de m’avoir donné la possibilité de l’entrainer. »

Quelle part de mérite pour le coach : « Je suis l’entraîneur de cette équipe, j’ai fait quelque chose de bien, mais pas seulement moi. Il s’agit de tous ceux qui travaillent avec moi, mais le plus important ce sont les joueurs. Ce sont eux qui nous permettent de profiter du football. J’adore le football, et quand je vois tous les jours ce que font mes joueurs, je suis heureux. Dans une carrière d’entraîneur il y a des moments difficiles, mais il faut savoir gérer ces hauts et ces bas. »

Cristiano : « Il était bien, il a joué 90 minutes. Il ne s’est pas beaucoup entrainé, mais il était bien, à 100% physiquement. Je suis content de ce que lui et les autres ont fait. »

Manchester City : « L’équipe adverse nous a rendu les choses difficiles, mais nous sommes heureux d’être en finale. Je n’ai pas vu un City faible, ils nous ont mis en difficulté. Nous n’avons pas concédé beaucoup d’occasions, mais le résultat démontre ce que cela nous a coûté. Nous avons souffert jusqu’à la fin, et gagné le match 1-0 contre un très bon adversaire. Chacun peut penser ce qu’il veut ou dire que City n’a rien fait, moi je pense  qu’ils ont fait beaucoup. Nous n’avons pas concédé beaucoup d’occasions grâce à notre défense et notre tactique, tous ont bien défendu. »

En finale : « Nous avons souffert, nous le savions, mais au final nous avons réussi à passer. Je suis content de l’effort des joueurs parce qu’ils le méritent. »

Soutien du public : « Le public du Bernabéu est spécial. Ils ont soutenu les joueurs dès la première minute. Nous avons souffert tous ensemble jusqu’au bout. »

Ça aurait été un échec d’avoir perdu ? « Quand tu vois que ton équipe travaille et se sacrifie, il n’y a pas d’échec. »

Articles liés