Benitez : “Un match très difficile contre le Celta”

benitezRafa Benitez est apparu en conférence de presse avant le match contre Celta (demain 16h). L’Espagnol s’est une nouvelle fois défendu de proposer un jeu défensif, a parlé des blessures et analysé l’adversaire.

Etiquette défensive : « Indépendamment du match contre Paris, je pense que dans ma carrière, quand je regarde en arrière, il y a un certain nombre de records. À partir de là, je ne peux pas trop me soucier de l’étiquette qu’on me colle. L'équipe a bien joué et a donné une très bonne image. C’est la clé : Construire à partir de bons résultats et de bonnes sensations, qui est ce qu’il y a de plus positif. Plutôt que de se soucier de ce qui se dit, les Madridistas sont plus préoccupés par ce qu’ils voient. »

Agacé part les propos de Laurent Blanc ? « Cela fait de nombreuses années déjà que ce genre de déclarations m’agace un peu. Au final,  et heureusement, une partie de ce qui se dit en conférence de presse n’a pas tant d’importance que ça. Je savais ce que je voulais faire, tout comme les joueurs, et nous l'avons fait. Voilà l'argument principal. »

Modric et les blessés : « Nous allons voir comment ils évoluent à l’entrainement. Nous avons 3-4 joueurs à la limite. Pour Karim, il a travaillé un peu hier, alors que pour Kovacic et Sergio, ce sont des décisions qui dépendront du risque que nous voulons prendre et des besoins de l’équipe. Modric va bien, il s’est entrainé, a joué et nous sommes plus optimistes. »

Message à Johan Cruyff : « Nous parlons d'une personne importante dans le monde du football aussi bien comme joueur que comme entraîneur. C’est un mythe et nous devons lui souhaiter le meilleur et que les choses se résolvent le plus tôt possible. Indépendamment de qui vous êtes, le sport doit être uni. »

Sensations à Paris : « Je pense que nous avons tous apprécié l’équipe, à de nombreux égards : défensivement, offensivement, dans les transitions... C’est une équipe avec les idées claires et qui est unie. Avec la qualité que nous avons, s’il y a l'attitude, on peut aller gagner n’importe où. »

Position plus avancée de Kroos : « Au début, il ne jouait pas plus avancé. Il était placé à côté de Casemiro, puis il est monté. Ce n'est pas tellement une question de positionnement du joueur mais plutôt de ce qu'il fait sur le terrain. Cela me plaît que les gens parlent bien de Kroos. Un joueur ne peut pas être mauvais une semaine et bon celle d'après. Il peut seulement moins bien jouer une semaine et mieux l’autre. Mais sur ce match, l'équipe était bien et les joueurs étaient présents. Et quand l'équipe marche bien, les joueurs en profitent. »

Celta Vigo : « Nous savons que ce sera un match très difficile. Ils ont pas encore perdu, jouent avec une grande intensité et ont obtenu de bons résultats. Ils vont vouloir donner le maximum contre le Real Madrid, ce qui sera une motivation supplémentaire. Nous allons voir de l'intensité et de l'émotion et nous devrons jouer au même niveau. Jouer deux jours et demi avant est un handicap, mais nous avons le niveau suffisant pour aborder le match avec l'idée de gagner. »

Affaire de l’arbitre pour le Clasico : « Il me semble que ce n'est pas sérieux. Si quelqu'un dénonce et ne donne pas de nom ce n'est pas sérieux. Dans ce type de situations, la LFP, le comité des arbitres, la fédération et tous les organismes doivent aller au bout et chercher toutes les preuves. Et si ce n'est pas sérieux, ces personnes doivent payer pour cela. Si tout cela est fondé il faut avancer, mais si ça ne l’est pas, il faudra alors payer pour les dommages causés à la compétition. »

Casemiro, avec Kroos et Modric : « L'an passé, je n'étais pas ici mais je regardais les matchs du Real Madrid. On parlait toujours du fait qu'il manquait un milieu de ce profil. C'est pour cela que nous l'avons récupéré et il réalise un gigantesque travail. Si vous avez un joueur qui équilibre l'équipe, qui sait manier le ballon et le récupérer, l’équipe s’en trouve améliorée. Cet équilibre qu’apporte Casemiro aide à soutenir l'attaque. »

Le onze du Celta déjà dévoilé : « Cela ne change rien pour moi, car la première chose que je fais c'est de regarder mon équipe. Par dessus tout, quand vous jouez le mercredi et le samedi, il faut voir qui est en meilleures conditions. À ce stade, la priorité est de savoir ce que nous voulons et pouvons faire, et aborder l'adversaire avec un grand respect, en sachant que ce sera un match très difficile. »

La clé contre le Celta ? « Si nous devons attaquer, nous allons attaquer, et si nous devons défendre, nous le ferons. Si nous devons contre-attaquer, nous le ferons aussi. »

Articles liés