Brahim : “Si je regrette d’être venu au Real ? Bien au contraire !”

Prêté pour une saison à l'AC Milan par le Real Madrid, l'Espagnol Brahim Diaz a accordé une interview au média AS. Extraits.

Qu'est-ce que ça fait de revenir en équipe nationale après si longtemps ?

C'est toujours une fierté de représenter l'Espagne, je me sens chanceux.

Comment se passe votre adaptation à l'Italie ?

Très bien. Ils m'ont accueilli merveilleusement bien. Je suis très content, nous sommes sur une bonne dynamique et j'espère que nous continuerons comme ça.

Quelle est la différence entre l'Angleterre, l'Espagne et l'Italie ?

Chaque football est différent. L'italien est un peu plus tactique, il a une part physique… C'est vraiment bien d'avoir joué dans trois pays différents pour grandir en tant que footballeur.

La moitié de l'Europe vous voulait, pourquoi avoir choisi Milan ?

C'est vrai qu'il y avait de nombreuses offres. Mais Milan est un club historique, avec un grand projet qui remporte chaque match depuis le déconfinement, pour ainsi dire. L'amour qu'ils m'ont montré et l'intérêt qu'ils me portaient m'ont fait me décider pour ce grand club.

Pourquoi avoir décidé de partir cet été ? Qu'est ce qui a changé ?

Je voulais de la continuité, sentir que j'ai des minutes et que je suis là pour jouer. Rien n'a changé. Je veux être moi-même, montrer mon football. Je me retrouve comme quelqu'un d'important à Milan et je dois grandir, apprendre et m'améliorer.

Quelle est votre relation avec Zidane ?

J'ai beaucoup d'affection pour Zidane. Il a été un grand joueur et c'est un gagnant en tant qu'entraîneur. Il m'a toujours donné de bons conseils. Ce qu'il m'a dit reste entre lui et moi, mais je l'apprécie beaucoup.

Il n'y avait donc pas de problème avec le Real Madrid ...

Je suis concentré sur Milan et je ne pense qu'à faire de mon mieux pour Milan. Comme je l'ai dit, j'ai beaucoup d'affection pour tout le monde à Madrid.

Avez-vous regretté d'avoir signé pour Madrid ?

Bien au contraire ! C'est le Real Madrid...

Êtes-vous sûr que vous triompherez à Madrid à l'avenir ?

Je me concentre sur Milan cette année. Je veux faire de mon mieux pour eux et ensuite nous verrons.

Otez-nous d'un doute, êtes-vous gaucher ou droitier ?

(Rires) J'aime toujours garder le mystère parce que les rivaux ne le savent pas. Je joue avec les deux pieds, j'ai cette facilité. Je suis droitier pour tirer et gaucher pour conduire la balle . Mais je peux tirer du gauche et conduire du droite. Ça dépend.

Articles liés