Casilla : “Keylor fera encore fermer les bouches”

Titulaire hier face à Leganés, Kiko Casilla s'est arrêté en zone mixte à l'issue de la rencontre.

Ce match n'était qu'une formalité ?
Quand tu joues avec ce maillot, il n'y a jamais de simple formalité et encore moins à Bernabeu. Nous avons joué moins bien joué que d'habitude mais quand tu joues, tu veux toujours gagner.

Tu as des opportunités pour partir, mais tu restes ici. Que feras-tu dans le futur ?
Il me reste deux années de contrat mais je n'ai pas encore réfléchi à si je reste ou non. Je veux que nous passions en finale mardi, que nous gagnons une nouvelle Champions et à ce moment-là je penserai à mon avenir. Je suis très heureux ici.

Avant le Bayern, vous avez retenu la leçon après ce qui s'est passé contre la Juventus ?
C'est différent, de par le résultat de l'aller. La Juventus a fait un grand match, il faut aussi le reconnaître, et peut-être que nous n'avons pas joué notre meilleur match. Cette expérience nous l'avons, nous avons obtenu un très bon résultat à Munich mais nous savons que cela va être très difficile.

Les noms de gardiens et de joueurs sortent dans la presse quasiment tous les jours. Est-ce que tu ressens un certain manque de confiance de la part du club ? 
De la part du club ou de l'entraîneur, rien. Ils nous ont toujours soutenus. Nous n'avons pas non plus demandé des explications et nous n'en avons pas besoin. La presse peut évoquer qui elle veut, mais pour le moment les gardiens du Real Madrid sont Keylor et moi. Il n'y a rien à dire de plus.

Zidane vous protège beaucoup, au point d'en avoir freiné l'arrivée de Kepa...
Il nous le montre à chaque entraînement, il est avec nous et nous donne confiance. Il est comme ça, il sent les choses comme ça et j'apprécie cela.

Comment tu sens Keylor avant mardi ? 
Bien, bien. Avec une nouvelle coupe de cheveux... (rires). Je pense que c'est un mec avec beaucoup de personnalité, peu importe ce qui se dit sur lui. Il l'a toujours démontré, il a toujours fait fermer les bouches. Il a tout mon soutien.

Articles liés