Focus sur l’adversaire : le PSG

Avant chaque match du Real Madrid, Real France part à la rencontre des supporters adversaires pour nous parler de leur équipe. Et qui mieux que CulturePSG, média spécialisé sur Paris Saint-Germain, pour nous parler du club français ? 

📎 À lire aussi : PSG - Real : l'avant match

RF : Le PSG, comme le Real, vit un début de saison très poussif on dirait…

CulturePSG : "Oui, c'est poussif dans le jeu car ça va à peu près en termes de résultats (5 victoires et 1 défaite en 6 matches). Le PSG savait très bien qu'il ne serait pas prêt très rapidement, notamment avec le cas Neymar qui a eu un gros impact sur l'effectif vu que tout aurait changé s'il était parti. Logiquement, et comme la plupart des grosses équipes, Paris est en rodage et n'a d'ailleurs pas joué une seule fois avec ce qui ressemble même de loin à son équipe-type. Le fond a été touché à Rennes (1-2 mi août) et cela va mieux depuis mais l'équipe qui jouera ce mercredi n'est clairement pas du tout prête."

Sans Mbappé, Neymar, peut-être Cavani... À quel PSG doit s’attendre le Real ? Une innovation tactique de Tuchel est envisageable ?

"En attaque, c'est assez simple vu qu'il n'y a que trois joueurs disponibles avec Di Maria, Sarabia et Icardi, plus Choupo qui est un joueur un peu à part. Pour le reste, le PSG a du choix sans en avoir : un seul arrière droit disponible avec Meunier, une vague hésitation entre Kimpembe et Dialllo pour l'axe gauche et un joueur comme Herrera qui risque d'être court physiquement pour prétendre jouer au milieu. L'hésitation tactique réside entre 4-3-3 et 3-4-3 selon le placement de Marquinhos, le couteau suisse de Tuchel."

Compte tenu du contexte, est-ce un PSG, même à domicile, qui n’aura rien à perdre ? Qu’attendez-vous de ce match ?

"Le PSG a malgré tout pas mal à perdre, même si ce n'est pas un match décisif. Tu perds d'entrée, tu oublies pratiquement tout de suite la première place de la poule par exemple. Le PSG a donc, à mon sens, bien plus à perdre que le Real ce mercredi. Concernant le match et le jeu, il est surtout attendu que l'équipe réponde présent mentalement et ne s'écroule pas comme lors de trop nombreux matches à enjeu par le passé. Dans le jeu, vu les absents, cela risque d'être chaotique et c'est, pour une fois, plus sur la combativité et son envie qu'elle sera jugée."

Le Real connaît aussi son lot de blessures et de nombreux doutes subsistent autour de cette équipe. Ce Real vous fait vraiment peur ?

"Pas de peur mais un vrai respect malgré tous les absents. Les deux équipes se rejoignent sur le fait de se présenter dans des versions amoindries mais il reste des joueurs de grand talent. L'attaque madrilène présente quand même de beaux CVs, même si certains sont des anciens bannis ou des joueurs sur le retour. D'un point de vue individuel, je ne suis pas mécontent de voir Hazard se présenter en étant hors de forme par exemple, surtout vu qu'il aura probablement un Meunier pas très fiable défensivement face à lui."

À quelle physionomie de match vous attendez-vous ?

"Tout d'abord, vu l'état de forme des deux équipes et le fait que la rencontre arrive très tôt dans la saison, je n'en attends pas forcément grand-chose en terme de niveau. Ensuite, le PSG semble vouloir prendre le ballon et jouer de façon offensive, je doute qu'il en soit capable pendant 90 minutes donc j'imagine assez bien une mi-temps pour chaque équipe, avec des temps forts assez marqués."

Un petit pronostic pour finir ?

"1-1 qui conviendra aux deux équipes vu les absents."

Articles liés