Benitez : “Je repars plus satisfait que préoccupé”

Benitez a quitté l'Ukraine heureux de la victoire, mais ce ne fut pas une joie totale vu l'image donnée par son équipe dans les derniers instants du match.

BenitezSatisfaction : « Je repars plus satisfait que préoccupé. Nous avons dominé dans tous les compartiments du jeu jusqu'à ce que nous concédions le pénalty. Puis rapidement ensuite nous avons pris un but sur corner, mais je ne veux pas oublier le grand match que nous avons fait. Je suis plus satisfait des 78 premières minutes, car nous avons mal géré la fin. Il faut souligner que nous avons gagné à l’extérieur avec quatre buts et que nous sommes premiers du groupe. »

Réaction après la Clasico : « J'insiste sur le fait qu’après le match cont le Barca, réagir ainsi est très positif. Après le premier but encaissé nous avons eu quelques problèmes et le score est revenu à 2-4 par deux erreur qui auraient pu être évitées. Mais malgré ça, je suis heureux de l'implication et du travail de tous les joueurs. »

Bale : « Nous avons joué avec Cristiano et Bale qui échangeant leurs positions, et même avec celle d’Isco. Quand l’adversaire a laissé plus d’espace, Gareth Bale a été plus en vue. »

Modric : « Je n’aime pas parler d'un joueur en particulier, mais oui, nous avons deux ou trois joueurs dont on parle beaucoup moins et qui savent qu'ils sont très bons et apportent beaucoup à l'équilibre. Mais il me semble injuste d’en isoler seulement un, car tous ont été très bons. »

Blessures : « Quand vous accumulez des matchs de haute compétition parfois peuvent se produire des blessures, mais nous avons récupéré beaucoup de joueurs, et c’est positif. »

La défense : « Quand l’adversaire s'est montré offensif on a encaissé deux buts. Le mérite est à attribuer au rival et quand on rencontre des équipes de qualité c’est ce qui arrive parfois, ils mettent beaucoup de buts. Il est vrai que les buts de ce soir étaient évitables, surtout le pénalty et le corner. Avec plus d'attention, nous pouvions les éviter. Mais je retiens que nous avons mis quatre buts, qui est le premier pas d’une réaction que tout le monde attendait. »

Articles liés