“Le Real Madrid atteindra la finale cette année”

Míchel était invité dans l’émission "El Larguero" de la Cadena SER pour passer en revue l'actualité footballistique du Real Madrid.

Sergio Ramos : "Si j'étais Ramos et que j'étais un joueur du Real Madrid, jamais je ne partirais... Il a un CV rempli de titres et de prestige. Être au Real Madrid du début à la fin est une note supplémentaire, mais bien sûr, je ne sais pas ce qui se passe dans les négociations. Comme j'ai vécu au Real Madrid et que je sais ce que signifie le Real, je ne partirais pas, même accompagné par la police. Si Sergio Ramos reste, c'est mieux pour Madrid et mieux pour lui."

Blessure en sélection de Ramos : "Je n'ai pas compris ce qui s'est passé. Il va battre le record de toute façon. Si j’avais été sélectionneur, j'aurais essayé qu'il ne joue pas ce jour-là."

La Liga : "Le seul qui peut prendre l'avantage sur l'Atletico est le Real Madrid. J'ai été surpris que l'Atleti soit dans un tel pétrin. Le Real est solide et a plus de profondeur de banc que le Barça. Les deux défenseurs centraux titulaires du Real sont absents et les deux qui les ont remplacés ont été excellents."

La LDC : "C'est comme lors de tant d'années.. Lors de la dernière Ligue des Champions, le Real a été régulier en Liga et bon en Ligue des Champions. Cette année, le Real atteindra la finale. L’équipe connaît sa force et la Ligue des Champions est sa force. En Liga, c'est plus difficile pour eux de se concentrer."

Vinicius : "Il a trouvé sa place et pris en confiance en jouant tous les dimanches. Je pense que c'est un bon joueur avec une bon potentiel. La meilleure chose à faire est de le laisser travailler. Le football ne permet que les extrêmes, soit vous êtes nul, soit vous êtes bon. Hier, je l'ai vu meilleur que Raúl et Raúl avait du potentiel."

Pression : "Avec Vinicius, ce qui interpelle c'est son prix. La pression c’est le prix. Je ne sais pas si un joueur de la Cantera a eu de telles possibilités. Les gens ne regardent pas autant le passeport que le prix. Quand il est arrivé, ils pensaient qu'il était le nouveau Mbappé, Neymar, Raúl….. Jusqu'à présent, il est plus titulaire en club qu’en équipe nationale brésilienne. Jusqu'au match face à Liverpool, il a eu du mal."

Modric, Casemiro et Kroos : "Ils sont très complémentaires et c'est ce qui les rend bons. Dans les moments importants, ils répondent toujours présents. Ce sont trois joueurs à qui je ne pense pas que Zidane donne beaucoup d'instructions. Maintenant, les joueurs sont dans de meilleures conditions, Modric peut se reposer. On ne pouvait pas le faire à mon époque."

Articles liés