Le Real Madrid répond aux nouvelles menaces de l’UEFA

Ce vendredi 7 mai, l'UEFA a publié un communiqué annonçant des sanctions financières pour 9 des 12 clubs fondateurs de la Super League. Le Real Madrid, la Juve et le Barça risquent plus gros.

Les trois cadors européens sont toujours dans le viseur d'Aleksander Ceferin mais ces derniers n'ont pas l'intention de céder à la peur pour autant. Dans un communiqué publié ce samedi, le Real Madrid a apporté une réponse aux nouvelles menaces de l'UEFA.

"Les clubs fondateurs de la Super League on reçu - et continuent de recevoir - des pressions, menaces et attaques pour qu'ils abandonnent le projet, leur responsabilité et leur droit d'apporter des solutions à l'écosystème du football à travers des propositions concrètes issues d'un dialogue constructif. Cela est inacceptable dans un état de droit et les tribunaux se sont déjà prononcés sur la Super League, ordonnant à la FIFA et l'UEFA de s'abstenir de prendre toutes mesures à l'encontre des clubs fondateurs ou qui vont contre la Super League", écrit notamment le club merengue, qui rappelle en point 2 que "le projet de Super League a été crée de manière conjointe par ses 12 clubs".

"On regrette profondément que nos amis et partenaires fondateurs du projet de la Super League se trouvent plongés dans une position incohérente après avoir pris certains engagements avec l'UEFA hier. Cependant, et étant donné que les problèmes matériels qui ont conduit les 12 clubs fondateurs à annoncer la Super League il y a quelques semaines n'ont pas disparu, nous réitérons que, par respect pour notre histoire, pour notre responsabilité envers les socios et fans, pour la pérennité financière du sport et pour le bien du football, nous avons le devoir d'agir de façon responsable et de persévérer dans la recherche de solutions, malgré les pressions et les menaces inacceptables que nous recevons de la part de l'UEFA", indique également le Real Madrid.

"En conclusion, nous réitérons devant la FIFA, l'UEFA et tous les acteurs du football, et comme nous l'avons déjà fait à plusieurs reprises depuis l'annonce de la Super League, notre engagement et notre volonté de débattre dans le respect et sans toute cette intolérable pression afin de trouver les solutions les plus appropriées pour la pérennité de toute la famille du football", conclut le club merengue.

Articles liés