Le Real va pouvoir dépenser 7 fois plus que le Barça en masse salariale

Les clubs de première division espagnole connaissent désormais le nouveau montant maximum qu'ils peuvent dépenser pour payer leurs joueurs et salariés cette saison.

Après la fermeture du mercato d’été, l'association patronale a réajusté les comptes des équipes et celles-ci pourront dépenser un maximum de 2,277 millions d'euros en salaires. Un montant plus élevé qu'il y a un an, principalement pour une raison : le retour du public dans les stades.

Le Real Madrid reste pour la deuxième année consécutive l'équipe dont la masse salariale autorisée est la plus élevée (739,16 millions d'euros) et démontre sa puissance économique en l'augmentant de près de 270 millions par rapport à la saison précédente. Javier Tebas a d’ailleurs loué la gestion financière des Madrilènes à de nombreuses reprises, allant même jusqu'à affirmer qu'ils avaient la capacité de signer Mbappé et Haaland en même temps.

Le FC Barcelone, qui est depuis de nombreuses années le club qui a le plus d'argent à dépenser dans ce domaine, est désormais septième de Liga en termes de montant qu'il peut se permettre de débourser pour payer ses joueurs (97,94 millions d'euros, soit 284,77 millions d'euros de moins que la saison dernière). Leurs problèmes financiers sont connus de tous, et c’est notamment ce salary cap qui a empêché Messi de prolonger son contrat et l’a contraint à partir au PSG.

Toujours en terme de masse salariale accordée, devant les Blaugranas se trouvent le FC Sévilla (200,39M€), l’Atlético (171,60M€), Villarreal (159,29M€), la Real Sociedad (127,70M€) et l’Athletic Club (111,81M€). La chute du FC Barcelone est si brutale que le Real Madrid a 7 fois sa limite.

Limites salariales des clubs

2021-222020-21
Real Madrid739,16468,52
Séville200,39185,8
Atlético171,6252,72
Villarreal159,29145,24
Real Sociedad127,7100,87
Athletic111,81119,81
Barcelone97,94382,71
Espanyol77,8745,34
Betis70,8671,3
Celta65,5362,51
Getafe64,4752,58
Osasuna56,2346,63
Granada53,4956,48
Mallorca46,1219,04
Cádiz45,3841,08
Alavés42,8541,08
Rayo41,8216,41
Elche41,5234,6
Levante32,137,61
Valence30,98103,39
TOTAL2277,112283,72

Sur les 20 équipes qui composent la Primera División, sept (Atlético, Athletic, Barcelona, Betis, Granada, Levante et Valencia) ont un plafond inférieur à l’année précédente. Il est surprenant de voir qu'un club historique comme Valence est celui qui peut dépenser le moins à cet égard (30,98 millions d'euros). Levante (32,10M€), Elche (41,52M€) et Rayo (41,82M€) suivent en bas de ce classement.

Qu'est-ce que le plafond salarial, qui le calcule et comment ?

La limite des coûts de l'équipe sportive est le concept qui reflète le montant maximum que chaque club peut dépenser en salaires pour les joueurs, l'entraîneur, l'entraîneur adjoint et le préparateur physique (équipe éligible), ainsi que pour l'équipe de réserve, l'académie des jeunes et d'autres sections du club (équipe non éligible). C'est le pilier au sein du contrôle économique qui a été effectué dans LaLiga depuis que Javier Tebas en est devenu le président en 2013.

La section du personnel sportif inscriptible comprend les rémunérations salariales fixes et variables (qu'il s'agisse de paiements en argent ou en nature tels qu'une maison, une voiture ou un voyage…), les rémunérations pour la cession de droits d'image, l'amortissement des signatures, les cotisations de sécurité sociale, les indemnités de rupture de contrat, les primes collectives, les frais d'acquisition lorsqu'il s'agit de verser des primes aux représentants….

Il est calculé sur la base de la différence entre les recettes (droits télévisuels, publicités, billetterie, etc.) des frais de structure et le remboursement de la dette prévu au cours de la saison. C'est chaque équipe qui élabore sa propre limite salariale, pouvant même fixer un montant inférieur à son plafond, mais toujours en respectant les règles du contrôle économique de LaLiga et qui doivent être approuvées par l'organe de validation.

Articles liés