Les transferts “ratés” de Florentino Perez selon AS

perez
Photo Mike Egerton / PA Images / Icon Sport

Plus grand président de l'ère moderne du Real Madrid, Florentino Perez a connu aussi des "ratés" au cours de sa présidence à Madrid. 

On ne cite plus les nombreuses réussites de Florentino Perez, mais le président madrilène a aussi fait face à des déceptions. Le quotidien AS a dévoilé aujourd'hui sa liste des joueurs qui n'ont pas triomphé sous son ère au Real Madrid. Bien entendu, on ne parle ici que de joueurs dont l'attente et l'investissement étaient au rendez-vous.

Kaka. Son transfert en 2009 (67M€) était un gros coup de la part de Florentino Perez mais le Brésilien n'a jamais été à son meilleur niveau sous la tunique blanche. En cause, une vilaine blessure au genou notamment.

Illarramendi. Le Real Madrid a dépensé presque 40 millions d'euros pour celui qui était attendu comme le futur Xabi Alonso. Hélas, le club était trop grand pour l'Espagnol qui n'a pas eu les épaules assez solides pour supporter la pression.

Lucas Silva. Son cas est un peu plus délicat en raison de problèmes de santé qui ont failli mettre prématurément fin à sa carrière. Il s'est relancé au Brésil et n'avait coûté "que" 14 millions d'euros au Real.

Danilo. Encore un Brésilien qui a déçu à Madrid. Le club espérait récupérer un crack au FC Porto... mais tout le monde a vite compris qu'il n'avait pas le niveau. Et le Real a dépensé un peu plus de 30 millions d'euros.

Walter Samuel. Acheté 25 millions d'euros, l'Argentin n'aura fait qu'un aller retour lors de la saison 2004-2005.

Jonathan Woodgate. Le britannique fut aussi une mauvaise dépense du Real (environ 20M€). Il n'a joué que 14 petits matchs sous la tunique blanche avant de repartir en Angleterre.

Fabio Coentrao. Il s'est imposé à Madrid, mais furtivement. Il a manqué de régularité pour concurrencer Marcelo sur le long terme. Un achat de 30 millions d'euros.

James Rodriguez. C'était la folie de Florentino Perez après le Mondial 2014, mais James ne s'est véritablement jamais imposé. Une dépense de 75 millions d'euros tout de même.

Nuri Sahin. Le Turc n'a coûté qu'une petite dizaine de millions d'euros mais il n'a malheureusement jamais répondu aux attentes.

Robinho. C'était le futur pelé et la pépite brésilienne était très prometteuse... Mais ses soirées festives et son amour pour l'argent auront eu raison de son talent. Acheté 24M€, le Real a tout de même réussi une belle plu-value en le revendant 43M€ à Manchester City.

Articles liés