Lunin, un gardien d’avenir pour le Real

Arrivé dans l'anonymat en pleine Coupe du Monde, le jeune gardien Andriy Lunin s'est montré très convaincant dans les cages du Real Madrid face à la Juve pour sa deuxième apparition avec les Merengues. 

À seulement 19 ans, cette montagne ukrainienne (1m91) est arrivé à Chamartin en provenance du Zorya Lugansk contre 8,5M€. Dans le radar des recruteurs madrilènes depuis deux ans, ce gardien passé par les catégories jeunes du Dnipropetrovsk a de nouveau été jeté dans le grand bain hier soir, face à la Juventus, en rentrant à la place de Keylor Navas en seconde période. En un peu plus de trente minutes de jeu, Lunin a eu l'occasion de se mettre en évidence à plusieurs reprises, se montrant extrêmement solide à chacune des sollicitations des joueurs de la Vieille Dame.

Néanmoins, en cas d'arrivée de Thibault Courtois, le Real n'aura d'autre choix que de le prêter afin qu'il acquiert de l'expérience. Si prêt il y a, le club n'acceptera en revanche de le céder qu'en Espagne, en Liga, afin qu'il s'acclimate au style de jeu et surtout pour pouvoir suivre son évolution de près.

Par ailleurs, à Valdebebas, il ne fait aucun doute que Lunin représente l'avenir à son poste, et que ce pari se montrera fructueux dans un futur proche. Certains signes ne trompent pas, comme le fait d'avoir fait l'effort de s'exprimer en espagnol pour son discours de présentation. Le Real Madrid tient peut être l'un des joyaux de demain entre ses mains, et il entend bien le forger à sa façon en l'aidant à progresser et en lui attribuant la confiance qu'il mérite.

Articles liés