Modric : “Je suis trop vieux pour retourner à Tottenham”

Le Croate Luka Modric, auteur d'un très beau but lors du dernier Clasico, a accordé une interview au magazine Four Four Two. Extraits.

Prolonger au Real ou retourner à Tottenham : "Je suis trop vieux pour retourner chez les Spurs ! J'ai encore une année au Real Madrid et on verra ensuite ce qui se passera. Je me sens bien et je veux continuer à jouer au football pendant encore quelques années. Où ? Nous verrons. Pour être honnête, je n'y ai pas beaucoup réfléchi. Je suis concentré sur le Real Madrid et les choses que nous pouvons accomplir cette saison. C'est mon seul objectif. Ensuite, je vais m'entretenir avec la direction et nous trouverons une solution adaptée pour tout le monde. Je suis ici depuis huit saisons, huit superbes saisons et j'ai construit une excellente relation avec tout le monde au club. Quoi qu'il arrive, il n'y aura pas de problème."

Zidane au-dessus des autres : "J'ai joué avec de magnifiques entraîneurs. Ils m'ont tous aidé à grandir en tant que joueur, mais si vous m'obligez à n'en choisir qu'un, ce serait Zidane. Ma relation avec lui est plus spéciale qu'avec n'importe qui d'autre. Nous avons remporté de nombreux titres ensemble et je pense qu'il a su tirer de moi mon meilleur football."

La Coupe du Monde ou le Ballon d'Or : "Ce n'est pas du tout une question difficile. Les récompenses individuelles sont spectaculaires, bien sûr, mais pour moi les objectifs collectifs sont plus importants, surtout la Coupe du Monde. Il n'y a pas un seul trophée plus important que celui là. Si je pouvais l'échanger contre mon BO, je le ferais."

Cristiano l'a félicité pour le Ballon d'Or : "Oui, nous étions toujours en contact et quand j'ai gagné il m'a écrit. Aujourd'hui, nous sommes toujours en contact. Quand quelqu'un comme lui vous envoie un message pour vous féliciter, cela signifie beaucoup, car il sait ce que c'est de le gagner, il l'a fait à plusieurs reprises. Jouer avec Cristiano au Real Madrid était incroyable et spécial. C'est l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football. Il était tellement exigeant... Pendant les matchs, il voulait que tout le monde donne le meilleur de soi-même. Il nous motivait, c'était un leader."

Articles liés