Nacho : “Rester au club a été la meilleure décision de ma vie”

Cette semaine, l'homme à tout faire du Real est revenu sur les moments importants de sa carrière pour le site web DTLUX.com. Son frère, Del Bosque, le Real, Nacho parle avec sincérité de sa vie pro et perso 

Nacho (Jose Manuel Alvarez Rey / NurPhoto)

L'offre refusée cet été : "Je suis très content car ce fut une décision aussi importante que celle de continuer dans le club de ta vie. Je pense d'ailleurs que ça a été la bonne parce que je suis là où je suis et je joue beaucoup, ce qui est important".

L'influence de Zidane sur ce choix : "Il a eu énormément d'impact sur cette décision. La confiance du club comme celle du coach ont influé. Grâce à eux, j'ai décidé de rester et je crois que ce fut un excellent choix".

L'exemple S.Ramos : "J'ai beaucoup appris de lui. Il a toujours été un référent pour moi. J'ai la chance de m'entraîner chaque jour avec lui et désormais de faire de nombreux matchs à ses côtés. C'est un capitaine, du madridisme pur, il l'a dans le sang".

La Coupe du Monde 2018 : "C'est l'un de mes objectifs. Entrer dans les plans du sélectionneur est une joie immense parce que jouer pour la Selección est un rêve de gosse. Mais pour aller au mondial il faut toujours faire de bonnes choses, continuer à jouer au Real, ce qui n'est pas facile, et petit à petit, convocation après convocation, me rapprocher de ce rêve".

L'importance de Del Bosque dans sa carrière : "ENORME. C'est grâce à lui que le Real m'a recruté. Je jouais à Complutense et quand j'ai effectué les tests, je ne pouvais pas signer au Real car mes parents ne pouvaient pas m'emmener à l'entraînement. Ensuite, ils m'ont transféré directement. Il m'a emmené à Madrid et m'a fait débuter avec l'Espagne, ce qui est pour tout le monde l'accomplissement d'un rêve, donc oui, il a été très très important dans ma carrière".

Lorsque son diabète a été diagnostiqué : "Ça a été très dur pour ma famille et moi. Un week-end difficile jusqu'à ce que le médecin me dise de continuer à jouer au foot. Ce Lundi là, j'étais l'enfant le plus heureux au monde".

Une personne comme tout le monde : "Au final, nous sommes tous des personnes normales. Je dis toujours que je suis quelqu'un de très famille. J'aime être entouré des miens, de mes amis, aller au ciné... etc, même si maintenant avec les enfants c'est plus difficile. Il ne faut pas passer non plus du tout au tout. Je fais ce que n'importe qui fait au quotidien".

Vivre à Alcalá de Henares (un petit village madrilène) : "Mes coéquipiers trouvent ça étonnant parce que ce n'est pas un endroit où les joueurs ont pour habitude de vivre mais, personnellement, j'y suis bien. Les gens m'adorent et me traitent bien. Je suis où je veux être avec ma famille, mes amis et pour le moment je resterai ici ".

Alex, son frère : "Il est actuellement à Elche en deuxième division. Je crois qu'il fait une très bonne saison et doit lutter pour retrouver une équipe de Liga. Il a encore une très belle carrière devant lui".

Articles liés