Notes : Shakhtar Donetsk – Real Madrid

Le Real Madrid affrontait ce soir le Shakhtar Donetsk à Kiev. Voici les notes attribuées par notre rédaction aux joueurs madrilènes.

Courtois : 5,5 – Pas grand chose à lui reprocher, il réalise un très bon arrêt à 0-0 et repousse ainsi l’échéance. Il a été, une fois de plus, abandonné par sa défense.

Vazquez : 6 – Lucas n’est pas non plus l’homme à blâmer ce soir, il a dans l’ensemble fait le match qu’il devait faire, dans la lignée de ses dernières sorties.

Varane : 3 – Une première mi-temps sérieuse et puis... le bug ? Il manque totalement de lucidité sur l’action du premier but.

Nacho : 3 – L’Espagnol n’est jamais vraiment entré dans son match. Une passe mal appuyée en première mi-temps qui aurait pu coûter l’expulsion de Varane et il n’a pas non plus dégagé beaucoup d’assurance dans les duels. Petit match.

Mendy : 3 – Marcelo doit lui envier beaucoup de choses en ce moment, mais sûrement pas son jeu au pied. Le Français a été terriblement imprécis dans ses transmissions, ses centres et il est tout autant responsable que Varane sur l'ouverture du score.

Kroos : 4 – Bon en première, cataclysmique au retour des vestiaires. Le Real s’est fait punir sur les transitions défensives... et aussi parce qu’il n’y avait pas Casemiro pour veiller devant la défense.

⭐ Modric : 6 – Le Croate a encore été l’un des meilleurs côté Real, mais l’accumulation de minutes et l’enchaînement des titularisations commencent à peser. À l’instar du match contre Alavés, il a complètement disparu en deuxième.

Odegaard : 6 – Malgré le résultat, l’intégration du Norvégien fait du bien au Real. Il semble de plus en plus à l’aise dans le coeur du jeu et a trouvé d’excellentes lignes de passe ce soir encore. Hélas, Asensio et cie n’ont pas concrétisé derrière.

Asensio : 4,5 – Une première mi-temps assez intéressante, pas mal de mobilité, un peu plus de percussion que sur ses dernières sorties et deux opportunités. Difficile tout de même.

Rodrygo : 4 – Pas grand chose à signaler pour le jeune Rodrygo. Lorsqu’il est titulaire, il n’est pas capable d’avoir le même impact sur l’équipe que lorsqu’il entre en cours de jeu.

Benzema : 4 – Un retour... manqué. Le Français a tenté deux frappes qui n’ont absolument pas inquiété le portier ukrainien.


Zidane : Deux défaites consécutives, la cinquième de la saison déjà. Un Real Madrid provisoirement en Europa League... Jamais Zidane n’avait traversé un moment aussi délicat, même lors de son premier passage. Son onze de départ est assez cohérent, mais ses changements bien trop tardifs.

Articles liés