Reinier : “Je vais donner ma vie pour ce club”

reinier

Après sa présentation du jour, Reinier Jesus, le nouveau joueur du Real Madrid, a répondu aux questions des journalistes en conférence de presse.

Ses sensations : "C'est la concrétisation d'un rêve, celui de toute ma famille.. Je suis très heureux d'avoir cette opportunité de jouer pour le Real Madrid."

Vinicius et Rodrygo : "Ce sont de grands joueurs. Hier, j'étais chez Vinicius qui est un grand ami. Je suis préparé pour profiter des opportunités qu'on me donnera et je suis très heureux de l'accueil reçu."

De Flamengo au Castilla : "Je suis content de l'accueil qui m'a été reservé par mes nouveaux coéquipiers et par Raúl. Je suis arrivé il y a peu mais je suis sûr que tout va bien se passer."

Raúl : "Je suis très content d'être avec lui. Ce que je veux, c'est jouer avec le Real Madrid et comme on dit dans mon pays, je vais donner ma vie pour ce club."

Son idole dans l'effectif : "J'ai hâte de jouer avec tous les joueurs, ceux qui sont ici sont tous les meilleurs joueurs. J'ai très envie de jouer maintenant."

Le premier contact avec le Real : "J'ai ressenti une joie inexplicable lorsque mon père m'a appelé, je disputais le Mondial des Clubs. Je ne savais pas s'il fallait sortir courir ou autre... J'ai commencé à pleurer de joie."

Son amour pour le Real : "J'ai vu le Real de Cristiano et je regardais des vidéos qui m'ont fait aimer ce club. Je suis ici grâce à ma famille."

L'exemple de Zidane : "C'était un grand joueur et une idole du club. J'essaye d'apprendre de tous les grands joueurs."

La pression à Madrid : "Je suis conscient qu'il y a beaucoup de pression ici, mais c'est un rêve et je vais me battre pour accomplir mon rêve."

Son style de jeu : "Kaka est l'une de mes idoles mais j'ai aussi les capacités d'approcher la surface et de finir les actions. J'ai discuté avec lui et je le remercie. Je peux jouer dans toutes les positions en attaque, je n'ai aucun problème là-dessus."

L'émotion de sa famille : "Il m'est passé beaucoup de choses en tête durant la présentation, j'ai revu une partie de mon enfance. J'ai passé beaucoup de temps seul à Rio, sans ma mère et mes soeurs, à la recherche de mon rêve (ndlr : il marque un temps d'arrêt, très ému). Tout cela, c'est grâce à eux."

Articles liés