Toni Kroos : “Il y a des choses bien plus importantes que le foot dans la vie”

kroos
AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

Interviewé par le site web de la Fédération allemande de football, Toni Kroos est revenu sur son départ du Bayern Munich et la bonne période qu'il traverse au Real Madrid.

Peu de blessures : "C'est bien, parce que comme on peut le voir, je joue constamment. Pas seulement six mois ou un an, mais sur une longue période. En regardant derrière, depuis que Jupp Heynckes était arrivé au Bayern, j'ai pu jouer régulièrement à un haut niveau. C'est bien que mon corps puisse me permettre de faire ça. Beaucoup d'autres joueurs sont freinés par des blessures."

Sur Guardiola : "Je ne sous-estimerais pas l'année de Guardiola, parce qu'à ce moment là j'ai fais un pas en avant. Ça s'est fait par étapes : Heynckes a été l'entraîneur le plus important au début de ma carrière à Leverkusen, puis au Bayern. Ensuite Guardiola m'a placé comme la pièce centrale de son système. J'ai pu profiter à fond de mes qualités dans son système, cette année là j'ai beaucoup progressé."

Son transfert à Madrid : "De mon point de vue, j'ai fait le bon choix. Quand tu pars à l'étranger, dans un plus grand club, c'est un pas de plus dans ton évolution. Carlo Ancelotti me voulait à Madrid, il a parié sur moi. Bien débuter dans un grand club comme celui du Real Madrid, c'était important. Trois ans après, on peut dire que le bilan est positif."

Son statut en Allemagne : "Avant que je ne parte, j'étais considéré comme un bon joueur, voir un très bon, mais un parmi tant d'autres au Bayern Munich. Quand tu joues au Real, on t'accorde bien plus d'attention. Ce départ m'a permis d'avoir plus de reconnaissance et d'attention en Allemagne."

La confiance grâce aux titres : "J'ai remporté beaucoup de titres et ça renforce forcément la confiance en soi. Mais ça ne doit pas conduire à un relâchement. Être confiant signifie que premièrement tu joues libéré et qu'en plus tu fais des meilleurs matchs. Mais dans le football tout va tellement vite qu'une seule mauvaise saison peut tout changer, surtout dans les grands clubs."

Son calme dans les grands matchs : "Ça s'explique par différentes raisons. Parce que je suis comme ça, que les succès donne de la confiance, les grands titres que j'ai pu remporter m'apportent de la tranquillité. Et puis, ce n'est que du foot, il y a des choses bien plus importantes dans la vie que de gagner ou de perdre un match. Un mélange de tout ça me rend serein."

Sa relation avec Zidane : "Il m'accorde beaucoup de confiance. Il me fait jouer quasiment tous les matchs. Je ressens sa confiance. Et lui sait qu'il peut compter sur moi, j'essaye toujours de tout donner pour l'équipe. Nous avons une bonne relation, une relation saine avec le coach est importante pour tous les joueurs."

Articles liés