Tuchel : “Je fais 100% confiance aux arbitres et à l’UEFA”

L’entraîneur de Chelsea, Thomas Tuchel, s’est exprimé en conférence de presse sur la demi-finale à venir entre son équipe et le Real Madrid.

Comment vont les joueurs : "Kovacic est absent mais les autres sont disponibles. La victoire contre West Ham a été difficile et maintenant plusieurs matchs de haut niveau nous attendent. Nous jouons contre les meilleurs en Europe et jusqu'à présent, nous avons toujours bien réussi contre l'Atlético, Liverpool, Tottenham… et maintenant c’est le Real. C'est une nouvelle expérience et nous sommes très unis car nous devons jouer à un haut niveau pour aller en finale."

Ce que l'expérience apporte : "J'ai la sensation que nous pouvons jouer à un haut niveau et que si nous n'y parvenons pas, nous pouvons empêcher nos adversaires de bien faire. Ils sont prêts à travailler et à souffrir ensemble. Nous ne pouvons pas nous attendre à des choses incroyables mais nous avons de l'expérience, nous avons traversé des matchs difficiles et nous pensons que c'est un bon moment pour jouer ce match."

Inquiétude en Espagne concernant les représailles de l'UEFA par le biais des arbitres : "J’ai confiance à cent pour cent dans l'arbitrage et l'UEFA, dans chaque arbitre à ce niveau. Nous avons besoin du meilleur arbitrage, mais je leur fais confiance pour faire de leur mieux. Je ne pense pas qu'il y ait un avantage ou un désavantage de ce genre à cause d'une discussion politique. Ça ne me vient pas à l'esprit."

Comment il aurait réagi à une expulsion de la compétition : "C’est une hypothèse. Nous méritons d'être en demi-finale comme le Real Madrid. Peu importe la décision politique que vous prenez ou le maillot que vous portez. Nous avons été bons et toutes les équipes ont mérité leur place en demi-finale. S'il y a des problèmes politiques, ils doivent être résolus à ce niveau et non dans une compétition comme celle-ci."

La clé pour gagner à Madrid : "Ne pas baisser le niveau. Parfois, lorsque vous affrontez une équipe aussi importante que le Real, la meilleure chose à faire est de montrer votre meilleur niveau. Nous sommes capables de jouer à un bon niveau avec une régularité en attaque, en défense et dans les transitions."

S’il s’était imaginé disputer une telle demi-finale : "J’ai de la chance, je suis reconnaissant envers tous ceux qui m'ont soutenu tout au long de ma carrière. C'est la raison pour laquelle je suis ici. Quand j'ai commencé au niveau des jeunes, chaque jour était un cadeau. Avec l'équipe de jeunes de Stuttgart à l'époque, je n'avais jamais imaginé que j'entraînerais une équipe de Bundesliga. Je n'avais jamais joué un match de haut niveau auparavant. Tout cela m'est venu naturellement. Ma famille, les entraîneurs avec lesquels j'ai travaillé, ils m'ont tous aidé. C'est un plaisir de pouvoir jouer contre une équipe aussi grande que le Real Madrid et en même temps ça apporte l’obligation de tout donner."

Le nouveau format de la Ligue des Champions : "Je ne suis pas sûr d'aimer ça, je ne vois que plus de matchs et avec le calendrier que nous avons, il est difficile pour moi d'être enthousiaste. Tous les entraîneurs et les joueurs auront la même opinion. Ligue des Nations, Coupe du Monde des clubs, équipes nationales.. Il ne s'agit pas de plus de qualité mais de plus de matchs. Je ne suis pas satisfait de la nouvelle Ligue des Champions, mais je n'ai eu aucun rôle dans cette affaire."

Eden Hazard : "C'est un grand joueur, il a été essentiel ici à Chelsea pendant de nombreuses années, qui est l'un des championnats les plus difficiles. J'ai beaucoup de respect pour lui et c'est un joueur important pour Madrid. Mais nous devons également parler de l'expérience qu'il a acquise en Europe et en Premier League. Maintenant, il joue au Real Madrid, il est de retour et s'il joue, et je suis convaincu qu'il va jouer, il voudra faire du mieux possible. Après s'ils préfèrent jouer à 10..."

Le changement à Chelsea : "La clé est l'engagement. Ils sont prêts à aider leurs coéquipiers et à tout donner à leur poste. Nous donnons beaucoup à chaque match. Nous savons que la meilleure façon de défendre c’est la possession, de défendre haut et d'être bien positionnés pour éviter les transitions. Nous sommes très heureux des statistiques car nous sommes très réguliers."

Message aux fans anglais qui veulent voir Chelsea perdre à cause de la Super League : "Quand vous êtes propriétaire du club, vous prenez parfois des décisions que tout le monde ne va pas accepter. J'aime ce sport, les joueurs ont faim et nous avons besoin de beaucoup de soutien pour gagner ce match. Les supporters peuvent être en colère contre cette décision et je n'ai aucun problème avec cela, mais qu'ils ne doutent pas de l'amour que nous avons pour le football."

Articles liés