Zidane : “Nous n’avons pas été à la hauteur”

zidane
Photo SUSA / Icon Sport

L'entraineur du Real Madrid, Zinedine Zidane, s'est exprimé auprès des médias après la défaite de son équipe face au PSG ce mercredi soir en Ligue des Champions (3-0).

🔗 À lire aussi : les notes du match

Analyse : "Nous avons vraiment manqué d'intensité. À ce niveau de compétition, dès que vous en manquez, ça devient compliqué. Sur chaque ballon disputé, nous avons perdu les duels. Je le résume à cela."

Manque de répondant : "Nous savons combien il est difficile d'affronter cette équipe. Il nous a manqué trop de choses. Je parle d'intensité, mais beaucoup d'autres choses manquaient aussi."

Ce qui l’inquiète le plus : "Nous avons eu deux occasions et nous avons marqué les deux, mais elles ont été annulées. C'est trop peu. Nous n'avons pas eu beaucoup d'occasions. Pas besoin de penser plus loin. C'est un mauvais match pour nous. Ils ont été meilleurs."

Le match de l'adversaire : "Nous n'avons pas été à la hauteur, et eux ont fait un bon match."

Match vital à Séville : "Tous les matchs sont importants et nous devons maintenant penser au suivant. Après nous savons que ce n'est qu'un match. Nous ne sommes pas contents, mais c'est tout, nous devons penser au suivant."

Défaite : "Ils nous ont surpassés dans tous les domaines. Ce qui me dérange surtout, c'est l'intensité. A ce niveau, dans cette compétition, c'est compliqué. Ils ont été supérieurs, surtout au milieu de terrain."

Défense : "Ce qui m'a inquiété ce soir c'est de voir mon équipe manquer de l'intensité nécessaire. Nous savions que l'adversaire allait nous mettre beaucoup de pression. Nous ne sommes presque jamais entrés dans le match."

Courtois : "Nous sommes tous dans le même bateau. Quand on gagne, on gagne ensemble. Et quand on perd, on perd tous ensemble. Je ne veux pointer personne du doigt. C'est de la faute de tout le monde quand on perd."

Attaque : "Je n'ai pas aimé ne pas réussir à nous créer d'occasions avec les joueurs que nous avions sur le terrain. C'est comme ça. Mais je ne suis pas inquiet."

Absences : "Ils ont été supérieurs, ils ont mérité de gagner et à ce niveau, si le rythme n'est pas très élevé, ça devient très compliqué. Nous avons joué contre une équipe qui nous a beaucoup pressés."

Articles liés