Kovacic, l’antidote anti-Messi ?

Titulaire mercredi soir pour la quatrième fois sur les cinq derniers Clasico, Mateo Kovacic a une nouvelles fois parfaitement muselé Lionel Messi. 

Photo Rudy / SpainDPPI / DPPI

Arrivé au Real Madrid en provenance de l’Inter il y a deux ans, Kovacic débarquait avec des qualités indéniables, à l’image de son excellente conduite de balle qui lui permet de casser les lignes adverses, mais limitées, notamment sur le plan défensif. Afin de se faire une place dans un secteur de jeu déjà bien fourni du côté du Real, le Croate a donc travaillé et répété les efforts afin d’élargir sa gamme de compétences et devenir un milieu complet, capable d’évoluer dans un rôle de box-to-box comme Luka Modric ou dans celui d’une sentinelle à l’image de Casemiro.

Ce dernier rôle, Mateo Kovacic n’a eu d’autre choix que le découvrir directement sur le terrain, dans le deux sens du termes, puisqu’en octobre dernier, Zidane le replaça devant la défense à la suite de la blessure de Casemiro. Seul poste de l’effectif sans doublure à l’époque, l’entraîneur fit confiance à son jeune joueur qui dans un registre bien différent de celui du brésilien, un registre plus technique, plus spontané et moins agressif, se montra amplement à la hauteur, enchaînant les bonnes prestations, notamment lors de rencontres importantes comme face à l’Atlético Madrid au Caldéron ou au Camp Nou face au Barça.

Depuis ce dernier Clasico, Merengues et Blaugranas se sont rencontrés à cinq reprises et lors de chacune d’elle, Kovacic a foulé la pelouse, dont quatre fois dans la peau d’un titulaire. Lors du premier Clasico de la saison passée ainsi que lors des récents affrontements en Supercoupe d’Espagne, le Croate avait pour consigne de prendre l’argentin Lionel Messi en marquage individuel. Une tâche parfaitement remplie par le milieu madrilène puisque lors de ces rencontres, Kovacic a rayonné à tel point qu’il est parvenu à éclipser le Barcelonais, et le bilan s’est soldé par un match nul et deux victoires pour le Real. Lors de la défaite 2-3 au Santiago Bernabéu, Messi s’est illustré en inscrivant deux buts mais Mateo Kovacic n’a pas débuté cette rencontre.

Enfin, lors du match amical à Miami lors de la présaison, les Catalans se sont une nouvelles fois imposés par 3 buts à 2 mais Kovacic évoluait alors dans une position bien plus avancée dans laquelle il s’est offert un but et le costume de meilleur joueur madrilène lors de la rencontre.

Articles liés