Le mercato hivernal n’a pas pour habitude de réussir au Real Madrid

perez

Le recrutement de Kepa est quasiment bouclé et un attaquant pourrait également débarquer la capitale espagnole cet hiver. Retour sur les mercatos hivernaux pas toujours fructueux du club madrilène.

Le Real Madrid n’a pas l’habitude de s’activer sur le marché des transferts en janvier. Cependant, quand les résultats ne sont pas convaincants, il arrive, comme ce fut le cas par le passé, que les dirigeants l’utilisent pour effectuer certaines retouches. Et c’est certainement ce qu’il devrait se passer ce mois-ci.

Kepa Arrizabalaga, véritable pépite du centre de formation de Bilbao, devrait débarquer à Madrid ces prochains jours moyennant 20 millions d’euros pour devenir, à moyen terme, le gardien numéro 1.

Sauf surprise, le Basque devrait être le 19ème renfort que le Real Madrid va enregistrer sur la période d’hiver depuis la création du mercato hivernal en 1995. Mais, ça pourrait ne pas être le seul joueur à renforcer l’effectif d’un Real Madrid à la peine en cette mi-saison. Un attaquant du nom de Mauro Icardi serait dans les petits papiers des Merengues pour venir suppléer un Karim Benzema décevant cette saison. La piste Rafa Mir, jeune attaquant de Valence, est elle aussi été évoquée.

Cependant, si l’on remonte le fil de l’histoire du club madrilène, le mercato hivernal ne semble pas réussir tant que ça au Real Madrid. En effet, l’arrivée de recrues en janvier n’a jamais permis au Real Madrid de faire le plein de titres à la fin de la saison, excepté quelques joueurs qui ont su faire la différence, comme Adebayor en 2011, avec qui le Real Madrid avait pu remporter la Coupe du Roi.

Surtout, le Real Madrid n’offre que très peu de radieux avenirs à ses recrues hivernales. Faubert, Parejo, Lucas Silva et Zé Roberto en sont la preuve. Au total, le Real Madrid a dépensé près de 143 millions d’euros lors du mercato d’hiver depuis 1995, pour seulement 4 titres remportés après l’arrivée d’un renfort hivernal.

Articles liés