Morata : « Mon désir est de triompher au Real Madrid »

Dans une interview accordée à AS, Alvaro Morata se livre sur son avenir et ses intentions. Le Canterano confie qu’il aimerait jouer et triompher à Madrid, mais qu’il souhaite avant tout progresser.

alvaro-morata-looking-at-the-real-madrid-badgeSon passage à la Juventus
« J’ai gagné tout ce que je pouvais gagner en Italie,  et plusieurs fois. Je suis arrivé jusqu’en finale de Champions, j’ai marqué des buts et j’ai évolué en tant que footballeur mais aussi en tant que personne. Je pense que je suis maintenant un autre joueur que celui qui a quitté le Real Madrid. J’ai démontré que je pouvais jouer dans une grande équipe. »

Ses intentions
« Il est clair que j’aimerais triompher au Real Madrid. Ça c’est mon désir. Mais au Real il y a de très grands joueurs, et moi je veux jouer et me sentir important. La saison prochaine, j’évoluerai dans l’équipe qui m’offrira le plus de garanties et de possibilités. »

Régler sa situation avant l’Euro
« J’espère que tout sera résolu avant le 13 juin, date du premier match de l’Espagne. Parce que c’est inconfortable d’être là à aider ton pays avec le téléphone en main. Nous allons voir ce qu’il sera passera et où je jouerai. » 

Des offres de Premier League
« Il y a quelques offres intéressantes, pas seulement pour le contrat proposé. Je pense que par rapport à mes caractéristiques, la Premier League serait un bonne destination. Je ne dis pas que je veux partir de la Juventus, qui est un club pour lequel je ne peux dire que du bien. Je dis que la Premier League ne serait pas une régression. Je crois que je pourrais devenir un joueur plus complet. J’ai 23 ans et ce que je veux c’est progresser, jouer, apprendre des meilleurs, et faire une bonne carrière. »

La Undecima 
« J’ai passé la finale très nerveux, et je suis très heureux pour le Real Madrid. Moi je suis Madridista et je voulais que mon équipe gagne. J’ai aussi été très peiné pour Koké, Saul, qui sont des amis d’enfance. Je sais que Koke gagnera la Champion’s un jour, je ne sais pas si ce sera avec l’Atletico ou non, mais il la gagnera. La tristesse que j’ai ressenti pour Juanfran, Saul ou Koke, je l’ai ressenti en joie pour Carvajal, Nacho, Ramos et les autres coéquipiers. »

Articles liés