AS Rome – Real Madrid : l’avant match

roma-realAprès 71 jours d'absence, elle est de retour. La Ligue des Champions, qui sourit si bien au Real Madrid cette saison, va nous refaire vibrer, avec sa musique frissonnante et son atmosphère électrisante, qui pousse les 22 acteurs à se surpasser. Mais ce huitième de finale aller à Rome aura une saveur encore plus particulière, puisque ce sera le premier match européen de Zinédine Zidane à la tête de l'équipe première. 

Les précédents 

Le Real Madrid et l'AS Roma ne se sont pas croisés souvent en Ligue des Champions. Demain, ce sera la 5ème fois seulement que les Giallorossi se trouvent confrontés aux Merengues. Et avant ces retrouvailles, léger avantage Madrid. Le Real a en effet remporté 4 des 8 matchs joués entre les deux équipes, pour 1 nul et 3 défaites. Mais en 2008, lors des huitièmes de finale, déjà, ce sont les Italiens qui avaient sorti les hommes de Bernd Schuster (deux victoires 2-1). Méfiance donc, car les Romains ont de la ressource.

galacticosLa Roma rêve d'un exploit

L'équipe entrainée par Luciano Spalletti est en forme : 4 victoires lors des 4 derniers matchs et une moyenne de 2,5 buts marqués. Dans le groupe du Barça, de Leverkusen et du Bate Borisov, les Italiens ont terminé seconds avec 6 points, derrière l'ogre catalan, qu'ils ont pourtant tenu en échec lors du match aller (1-1). Mais l'équipe, alors entraînée par Rudi Garcia, s'est montrée trop irrégulière, à l'image de sa défaite (3-2) contre les Biélorusses de Borisov, ou de l'incroyable match nul contre Leverkusen (4-4).

En Ligue des Champions, la Lupa a d'ailleurs encaissé 16 buts. Deux équipes seulement ont fait pire : Malmö et le Maccabi Tel-Aviv. Manolas et ses coéquipiers devront donc trouver la bonne formule pour empêcher les attaquants du Real de trouver la faille, surtout lorsque on connaît l'importance du but à l'extérieur.

L'homme à surveiller : Miralem Pjanic

pjanic c1Le stratège Bosniaque sera sans aucun doute l'homme clé côté italien. Fin technicien et tireur de coups franc hors pair - Juninho lui-même a déclaré qu'il était "le meilleur tireur de coup-franc à ce jour" - Pjanic possède également une très bonne vision du jeu. Sur la scène européenne, il a joué 5 matchs, marqué 2 buts et délivré 1 passe décisive. En Serie A, il a disputé 22 matchs et inscrit 8 buts.

[colored_box color="eg. red"]Le XI probable de la Roma : Szczesny - Digne, Torosidis, Manolas, Rudiger - Nainggolan, De Rossi, Pjanic - Iago Falqué, Salah, Dzeko[/colored_box]

Le Real doit être Royal

Distancés en Liga, disqualifiés en Copa, les Espagnols n'ont (presque) plus que la Ligue des Champions pour sauver leur saison. Et pour l'instant, elle leur réussit. Sortis 1er de leur groupe, devant le Paris SG, les Merengues ont montré qu'il faudrait compter sur eux cette année encore. Portés par un Ronaldo de gala (11 buts en 6 matchs), le Real est un sérieux candidat au titre, tout comme le FC Barcelone ou le Bayern. Et depuis la prise en main de l'équipe première par Zidane, l'équipe va mieux : 5 victoires, 1 nul, une moyenne de 4,1 buts par match, et des joueurs retrouvés (Benzema, Ronaldo, Kroos). Seule la défense inquiète, car trop friable et souvent diminuée à cause de blessures. Après le match samedi dernier contre l'Athletic Club, c'est le deuxième véritable test pour l'entraîneur français.

real madrid 1Petit flash back : En phase de poule, les hommes de Benitez ont survolé les débats, que ce soit en s'imposant contre Paris, certes dans la douleur, ou en écrasant littéralement le Shakhtar Donetsk (4-0) et Malmö (8-0). Avec 19 buts inscrits, soit la meilleure attaque de la compétition, pour seulement 3 encaissés (seul le PSG fait mieux), le Real présente des statistiques affolantes.

[colored_box color="eg. blue"]Le XI probable du Real : Navas - Marcelo/Danilo,Varane, Ramos, Carvajal - Modric, Kroos, Isco - James, Benzema, Ronaldo[/colored_box]

Compétition : Ligue des Champions, 8ème de finale aller
Arbitre : Pavel Kralovec
Horaire : 20h45 (Canal+)
Stade : Stadio Olimpico

Articles liés