Modric : “Je peux jouer encore deux ans à un haut niveau”

modric
Photo Icon Sport

Le joueur du Real Madrid Luka Modric sort une autobiographie dans laquelle il revient sur son enfance difficile et les moments marquants de sa carrière. Extraits.

Son surnom : "Je me sens comme une personne normale, qui aime l'humilité et la modestie. Je suis persévérant, têtu. Les coéquipiers du Real Madrid me surnomment 'vinaigre', parce que quand je perds à l'entraînement je le prends mal."

Favoris en Ligue des Champions cette saison : "En Ligue des Champions, je vois bien le PSG, même s'ils ne jouent qu'en août. C'est facile de dire Barcelone et le Bayern. Il faut être prudent avec l'Atlético de Madrid et, bien sûr, entre les favoris il y aura aussi ceux qui passeront entre Manchester City et le Real Madrid."

Pénalty de Benatia : "J'ai seulement dit que c'était pénalty pour moi. Lucas Vázquez a été poussé quand il allait tirer. Quel intérêt aurait-il eu à simuler ? Ensuite, j'ai vécu des situations similaires et je comprends que Buffon proteste, mais il ne devrait pas y avoir de différence entre un pénalité à la 30' et un à la 95'. Cependant, je souhaite le meilleur à Buffon, c'est un grand joueur. "

Critiques envers Cristiano pour ne pas être allé au gala The Best : "Parler de ce joueur me semble trivial: il est l'un des plus grands de l'histoire. Nous avons perdu des buts et le caractère du Real au Real : Cristiano veut toujours gagner, il nous motivais et nous faisait réagir. En tant que personne, il a un grand cœur, il est toujours prêt à aider ceux qui en ont besoin."

Prendre sa retraite à Madrid et devenir entraîneur : "Je suis sûr que je peux jouer à un niveau élevé pendant encore deux ans de plus, alors nous verrons. Je voudrais terminer ma carrière au Real Madrid, mais cela dépendra aussi du club. Bien sûr, je suivrai le cursus d'entraîneur. Pour nous, l'équipe nationale est un sentiment supérieur au football, en tant que joueur et entraîneur, je serais honoré d'être là."

Protagonistes du football dans le futur : "Mbappé a tout pour plaire, mais je pense que pour faire le saut de qualité, il doit aller à un championnat où son équipe ne gagne pas si facilement. Je vois aussi un grand potentiel en Vinicius et j'aime De Bruyne et Sterling. Quant au football, le chemin est celui de la vitesse. Vitesse de la carrière, de la pensée, de la décision. A un niveau élevé, on ne peut jouer que comme ça."

Articles liés