Real Madrid – Rayo Vallecano : l’avant match

Le Real Madrid reçoit le Rayo Vallecano cet après-midi (16H00), et tentera, lors de ce derby, de renouer avec la victoire. 

Les hommes de Benitez, qui ont une nouvelle fois déchanté le week-end dernier au Madrigal, vont devoir montrer un autre visage pour s'imposer face à la modeste équipe du Rayo. Car un derby reste un derby. Et les joueurs de Paco Jemez sont déterminés à ramener quelque chose de leur voyage au Bernabeu. Trashorras a d'ailleurs déclaré cette semaine: "Nous rêvons de gagner au Bernabeu. Nous y allons avec l'intention de faire un bon match, de retrouver des sensations et de sortir gagnants."

Un Rayo mal en point

Car, alors que le club madrilène semblait avoir franchit un cap, avec une 11è place la saison dernière en Liga, à 6 points des places européennes et la création d'une franchise en NASL aux Etats-Unis, le Rayo OKC, les aficionados du Rayo avaient de quoi être optimistes. Pourtant, au mercato, les meilleurs joueurs sont partis: Bueno (FC Porto), Kakuta (FC Séville),  Insua (Stuttgart), Aquino (Villarreal) ont tous trouvé un club aux ambitions plus grandes. Et les Rayistas se trouvent aujourd'hui dans une situation plus que compliquée: 19èmes de Liga avec 14 points, qualifiés de justesse en Copa, ils possèdent aussi la pire défense du Championnat, avec 27 buts concédés. De plus, ils restent sur trois défaites consécutives, dont une contre Malaga la semaine dernière, et ont encaissé 10 buts lors de leurs 5 derniers matchs, toutes compétitions confondues.

L'homme à surveiller : Javi Guerra

javi guerraMalgré ses 33 ans, ce puissant attaquant d' 1m80 (77 kg) cartonne les défenses espagnoles cette saison. Auteur de 9 buts en 13 matchs de Liga, Javi Guerra , formé à l'Espanyol Barcelone, est l'atout offensif numéro un des Madrilènes, et a su combler le départ d'Alberto Bueno en Liga Portuguesa.

[colored_box color="eg. red"]XI probable du Rayo : Yoel - Tito - Diego Llorente - Amaya - Nacho - Trashorras - Jozabed - Bangoura - Pablo - Bébé - Javi Guerra[/colored_box]

Le Real Madrid doit bien finir l'année

Certes, ce n'est pas encore le dernier match de l'année pour le Real. Mais tout autre résultat qu'une victoire serait très mal reçu, par le public notamment, et pourrait avoir raison de Benitez, plus que jamais décrié. Défaits le week-end dernier au Madrigal, les Madrilènes sont toujours 3ème, et comptent 5 points de retard sur les deux leaders, le FC Barcelone et l'Atlético Madrid. Une victoire est donc impérative pour ne pas accuser trop de retard sur les deux équipes en tête du classement. Inefficace au possible contre Villarreal, la BBC va devoir être plus performante pour tromper Yoel et terminer l'année de la meilleure manière que possible, pour mieux repartir en 2016.

Le Real compte sur Gareth Bale

Real Madrid's Gareth Bale gestures during the International Champions Cup football match between Real Madrid and AS Roma in Melbourne on July 18, 2015. AFP PHOTO / Paul CROCK -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USEPAUL CROCK/AFP/Getty ImagesMême si il n'a pas beaucoup joué cette saison, à cause des blessures, le Gallois a rarement déçu, malgré son replacement dans l'axe. Discret en première période lors du dernier match, il s'est réveillé en seconde mi-temps et aurait pu, si Benzema n'avait pas vendangé, délivrer 2 ou 3 passes décisives. Le Gallois a montré qu'il était en jambes et prêts à revenir en force. Dans des propos relayés par la presse cette semaine, son sélectionneur l'a d'ailleurs confirmé.

[colored_box color="eg. blue, green, grey, red, yellow"]XI probable du Real : Navas - Danilo - Ramos - Pepe - Marcelo - Modric - Kroos - James - Bale - Benzema - Ronaldo[/colored_box]

Articles liés